6 Comments

  1. savoir le coeur par-dessus le reste
    et le mauve, le fil, qui tire le monde
    tout ça brûle quelque part
    d’un feu poète qui sait le sang
    l’éclaboussure, sa ressemblance d’avec la terre
    et le ciel par son écho, l’opposé, le nécessaire
    pour que l’âme danse encore
    … doux matin et doux dimanche, irène…
    c’est si beau tout ça,
    les traits, les couleurs, les fils…

    • merci, belle caroline….en tout cas je sens que ces cafés me deviennent de plus en plus importants…un lieu de parole mais aussi un lieu d’errance, justement…sourire….un beau et doux réveil à toi…

    • merc fernan…elles sont légèrement bronzes, donc brillent à la lumière comme les feuilles d’automne sous le soleil…sourire…belle journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s