6 Comments

  1. les voyelles d’un cœur
    les couleurs d’une âme
    et se berce la mienne…
    les rimes de tes jours
    les échos de tes gestes
    pour autant de beauté
    dans la faille des jours
    … ah ce turquoise et ce prune
    mariés par ta main..d’exquise délicatesse
    … merci irène amie
    pour toute cette tendresse

    • ..cette tendresse partagée, car tes mots le sont tant aussi…ils viennent se déposer là comme la douceur des flocons sur les fleurs de ta cour, comme une caresse de ton là-bas, douce caroline..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.