8 Comments

  1. De Picardie (Hauts de France), la tempête a grondé toute la nuit dans les arbres du bois. Plus de courant au petit matin. Café de fortune et oeufs coque chauffé et cuit dans l’âtre de la cheminée. Une mer magnifique. On vient de nous remettre le courant.

    • je vois que c’est une grande tempête….oui, le ciel est superbe ici aussi, avec ces vents violents dans les arbres encore dorés qui se détachent que mieux sur le gris-noir…sourire….alors belle journée, avec courant ‘vy…

  2. brume ce matin à montréal, comme hier matin… une brume qui suscite une atmosphère de mystère, … se dissipant trop vite

    on nous annonce une possibilité de neige, pour saupoudrer le sol, demain, peut-être ( je me croise les doigts )… les enfants en rêvent, surtout que le père-noël les fait déjà rêver… tandis que les adultes rêvent d’un noël blanc, dans un mois bientôt… chaque éternité du temps qui passe si vite

    en attendant, ce matin, je passe d’un … « miroir à un commencement » en sirotant mon café

    • ..ici « on entendait sans fin le bruit des vitres » sous les rafales…et ce fût une danse de feuilles dorées..mon lilas s’est bien déplumé….mais n’est pas encore tout nu…donc noël ne peut-être déjà là..sourire

      belle soirée, fernan

  3. j ai mêlé les mots
    ou voulu qu’ils se mêlent
    là où j’ai vu tellement de beauté
    de l’eau, un voilier, et même la mer…
    et y a eu un fracas
    une vitre cassée
    ou était-ce un miroir
    peut-être…
    avec juste à côté
    des fragments d’âme
    pour découper les heures
    en mille scintillances
    ….et rien ne comptait plus
    que la grandeur du temps
    oui, rien que lui
    et dans tous ses états…
    et tandis que j’avance
    vers la nuit
    de ce bord-ci de l’eau
    je souffle sur un fil de vague…
    doux réveil, irène de ce bord-là…

    • ..un réveil accompagné de tes mots, touchants, si beaux, une fois encore…
      ..un réveil qui après s’être fait de tempête et de ciel, d’eau et d’océan, hier, s’est fait terrien aujourd’hui…
      ..est-ce parce qu’on a parlé de la poésie de Char, l’autre jour, avec un ami?
      ..en tout cas ce matin, mon café s’est fait terre, terre de bourgogne par sa rougeur, terre de belgique aussi, dans ses bruns sombres…sourire

      doux réveil à toi, belle caroline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s