4 Comments

  1. le matin vient
    dans la coulée de la nuit
    et la corolle qui a séché
    sur le bois de la table
    porte une trace de la caresse
    de ce soir qui ne fut pas vain
    empreint qu’il était de tendresse

    belle belle fin de journée, irène
    dans ta ville, de ton côté de l’océan

    • ..la cour jaunit, les tiges s’entremêlent une dernière fois avant de perdre leurs feuilles ou fleurs, un brin chétives…sourire..ici aussi il fait froid, ils annoncent 2° pour la nuit….la soirée commence….qu’elle te soit douce quand elle t’arrivera, jusque dans ton jardin qui rougit si bien…sourire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s