4 Comments

  1. dans la richesse des heures
    le temps qui s’abandonne à celui qui le prend
    tranquille dans son monde
    et qu’il est beau ce feuillage…
    tu dors peut-être, belle irène
    sans doute même…
    doux rêves alors, de cuivre feu et de bonté
    dans la chaleur de toi
    et doux réveil aussi…

    • oui, je dormais, et là, me réveille dans la grisaille du jour…alors j’ai fait une brioche, qui bientôt embaumera notre chez nous et rendra doux le réveil…sourire….beau dimanche à toi, belle caroline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s