6 Comments

  1. une tasse comme une trace
    le vent d’une grande patience

    merci
    pour cette douceur qui me berce
    jusqu’au profond, jusqu’à l’intime
    là où l’infime me dit du vaste
    et qui chaque fois tant me touche
    … et dans le sommeil qui s’échappe
    d’où émerge un corps oublié
    même là, l’amour se penche
    et c’est encore lui que je vois

    douce fin de dimanche, irène

    • …merci belle caroline, oui, cette tasse me touche, par une vie que je n’ai pas connue, trace d’un autre, d’un ailleurs…sourire…ce fût un beau dimanche….douce soirée à toi, d’une lune si ronde et belle, ici, de l’autre côté de l’océan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s