6 Comments

  1. Ah! Est-ce toi? Que tu as grandi…
    non pourtant tu es restée la même..
    il y avait dans cet arrière-maison
    un petit jardin…
    et une dame aux bras
    couleur de ciel
    je m’y glissais dans ce jardin
    presque tous les matins
    et un jour, je n’y trouvai personne
    et pourtant… et pourtant… sourire

    • ..et pourtant elle était là, simplement, avec son café, attendant ton passage pour en partager un peu de ses senteurs, senteurs du jour, senteurs d’un moment, moment de partage…

Répondre à irene tetaz Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s