café: « merci, Jacques »

comments 8
art / broderie / instant de vie / peinture

aujourd’hui, je dessinais mon café quand j’ai appris votre décès,
aujourd’hui, mon café a pris une autre teinte,
aujourd’hui, il est vers vous, pour vous,
vous qui m’avez tant soutenue,
vous qui avez cru en mon travail,

aujourd’hui mon café est  « au revoir et merci, Jacques »

irene tetaz

« Dans le canton de Vaud, la principale préoccupation d’un galeriste lors d’un vernissage est de guetter l’apparition de la responsable des collections de la banque cantonale ou mieux encore celle de Jacques Treyvaud, ancien patron de la banque et grand amateur d’art contemporain. A vrai dire, dans le petit monde des amateurs d’art, le simple fait de dire négligemment : « Treyvaud est passé. Je crois qu’il a aimé » est un satisfecit, un gage de qualité.
Actuellement la BCV expose ses acquisitions récentes, celles de ces dix dernières années au musée Jenisch à Vevey. La politique de mécénat de la banque est ancienne. Les premiers achats datent de 1963. En 1972, lorsque Jacques Treyvaud prend la tête de la direction générale, il décide de consacrer 100 000 francs par année à l’achat d’œuvres d’art… »

par Jacques Guyaz, le 2 mars 2002

8 Comments

    • ..merci pour lui, gilles…ce monsieur était un vrai mécène, comme on en rencontre si peu de nos jours….et une pensée vers vous et votre proche..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s