réminiscence de l’été 2006

comments 4
art / vidéo

et du beau projet « la terrasse du troc » .. ce texte et ces images en vue d’un livre à sortir prochainement pour les 10 ans de  cet événement…

irene tetaz-terrasse du troc

« Ils aiment mieux le salé que le sucré », je me souviens…*

Je me souviens la canicule de 2004 et ces chiffres terribles sur la mortalité des personnes âgées…

Je me souviens quand Laura me parla du projet de la « Terrasse du troc », mon enthousiasme, nos déambulations dans Genève, écrasées de chaleur, alors que le projet prenait racine, cette envie de s’arrêter à Saint-Jean, sur cette couverture des voies ferrées, délaissée aux dealers et aux toxicomanes…

Je me souviens de cette envie que nous avions de rendre la parole aux personnes âgées de ce quartier, ce rôle de témoin, d’une vie, d’un hier qui nous parle d’un aujourd’hui…

Je me souviens de ces premières rencontres avec eux, de ces premiers sourires encore un peu intimidés, parce que quelqu’un les écoutait, parce que leur parole devenait histoire…

Je me souviens, aussi, de portes qui ont claqué, de certains refus catégoriques, comme si délaissée depuis trop longtemps, leur parole ne pouvait revivre…

Je me souviens de vous, Simon, Alice, Ernest, Violette, Geneviève, Renée, Suzanne, Cella, Louise, Odette, Solange, et de ces beaux échanges qui ont commencé à prendre vie…

Je me souviens mon regard derrière la caméra accroché par ces objets, qui étaient là, dans votre chez vous, mais aussi la trace du temps sur vos mains, votre corps, cette lenteur qui vous était propre, cette lenteur habitée de mémoire…

Je me souviens vos regards, vos peurs, vos rires et ce bel éclat de rire qui me faisait m’esclaffer à chaque fois que je l’entendais…je me souviens qu’ils étaient éclat de vie, aussi…

Alors prendre le temps, le temps de votre histoire,  le temps de la découverte de ce monde que l’on avait parfois oublié, le temps de votre mémoire, qui, j’en reste persuadée, est trace de notre demain, me fut une très belle aventure…

Il reste ces quelques phrases parmi d’autres, qui déjà m’avaient tant touchée, parce que belles ou décalées,  comme celle qui donna le titre à mon installation… écoutons-les…

irene tetaz-terrasse du troc

irene tetaz-terrasse du troc

irene tetaz-terrasse du troc

irene tetaz-terrasse du troc

Dehors! Cultiver l’espace public.
Publication collective sous la direction de Laura Györik Costas.
Edition La Baconnière, Genève, 2016

Sortie prévue à l’automne

4 Comments

  1. c’est si beau tout ça…
    et ces femmes,
    chemins de vie, histoires-trésors
    uniques
    vies
    pleines de cœur
    dont seules quelques bribes
    quelques échos nous parviendront
    les écouter et les entendre
    s’inspirer d’elles
    les trouver belles
    elles, c’est nous
    merci irène pour la tendresse
    les précieuses réminiscences
    et les tendres sagesses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s