4 Comments

  1. et ces cafés qui chantent la tendresse
    sur autant de mots qui parlent à l’âme…
    « écouter le ruisseau du vent qui ne coule pas…
    tracer des caractères dans la pierre..
    ou le bois… »
    merci, belle irène

    • encore un écrivain suisse, un lausannois, décédé, jacques chessex….une figure de lausanne, donc une figure de ma jeunesse…un grand sourire vers toi..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s