4 Comments

  1. « l’amant reste un fantôme familier »… j’ai souri…
    et ce bleu, et ce vieux rose… qui s’enchevêtrent… comme
    la belle clématite qui grimpe sur tes morceaux de bleu…
    beau matin, irène
    ici, c’est l’ondée, après une journée de grande chaleur…
    au moment où je t’écris, 19:00, le ressenti est de 33 degrés…
    et je souris..tant j’aime cette chaleur
    douce douce journée à toi…
    de l’autre côté de l’eau…

    • je viens de terminer le café du jour, couleur clématite….le texte me fait tant penser à toi….tu verras…la fenêtre ouverte sur ma cour, les merles y répondent au rachmaninof que j’écoute (le concours reine elisabeth) pendant que la maisonnée dort encore…belle journée, caroline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s