2 Comments

  1. « écrire, comme aimer, est sans rémission »
    merci pour ce café
    je les aime tant
    et tous ces mots encore
    que tu nous offres à travers eux
    « ta vertu est de rester ignorante. l’inconnu des mots se danse dans les mots. »
    merci irène pour ça et tout le reste
    fil bleu, fil rouge, et tasse peinte plus lisse, si je la reconnais…

    • « ainsi du visage »…sourire…oui, c’est bien la même….nouveau livre, nouveau papier, et ma plume qui me fait un peu des siennes…sourire encore…mais à nouveau les mots de sylvie fabre g. …..belle soirée, caroline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s