4 Comments

  1. un fil bleu de ciel
    et un autre de gris
    qui se laissent tomber
    sur un beau noir de pluie
    et nos cœurs qui dansent
    en s’allongeant sur les heures
    doucement
    sans trop de bruit
    assez pour réveiller l’amour
    mais jamais trop
    faut pas effrayer les oiseaux quand même

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s