2 Comments

  1. je sais, je sais… j’essaie de me taire, de ne rien dire… pour ne pas avoir l’air de répéter toujours… mais tu m’émerveilles chaque fois…
    ta main, sa mémoire je suppose… et son élan vers ce qui naît de neuf…

Répondre à irene tetaz Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s